• echapbelles

Paulhac

à l’orée de la forêt

Paulhac
Paulhac étire son territoire vallonné de 1400 ha, parsemé de petits hameaux, traversé par de nombreux petits ruisseaux, jusqu’aux pieds de la Forêt de Buzet.

D’origine gallo-romaine, on retrouve le nom de la commune sous forme latine, Pauliagum, dans le testament de Hugues,  Evêque de Toulouse en l’an 960. Le village se caractérise par son organisation spaciale en rond ou circulade. Constructions typiques, en anneaux de maisons mitoyennes qui se succèdent plus ou moins régulièrement  autour de l’église, à une distance de trente ou soixante pas qui bénéficiaient semble t-il d’une protection attribuée par le Concile de Narbonne en l’an 1054. Ces constructions circulaires étaient faciles et moins couteuses à réaliser, car il régnait une insécurité généralisée dans les campagnes en l’an mil.

L’église Notre-Dame de l’Assomption

Détruite durant les guerres de religions du XVIè siècle puis reconstruite au XVIIè siècle, l’originalité de l’église Notre-Dame de l’Assomption réside dans son clocher-mur de 12 cloches, typique de la culture campanaire du sud-ouest.

Elles sont équipées de jougs de type «Louison». L’arcature du joug ressemble à des bras, la cloche à une jupe et la boule contrepoids simule une tête de femme d’où le surnom des «demoiselles dansantes».

Une des deux grosses cloches  fondue en 1578 est classée au titre des Monuments historiques.

Au-dessus du maître-autel, le groupe de l’Assomption reproduit une œuvre de l’un des Coustou, sculpteurs parisiens du XVIIIè siècle. Un exemplaire identique, également dû à Salomon se trouve dans l’église Notre-Dame-du-Bourg à Rabastens, dans le Tarn.

La Forêt de Buzet

Actuellement, près de la moitié de la forêt de Buzet est la propriété du Conseil Départemental de la Haute-Garonne soit 45 hectares. Située pour partie sur la commune de Paulhac, cette forêt de chênes est idéale pour vous initier aux sports de nature et vous faire découvrir les nombreuses espèces végétales et animales qui la peuplent. Des circuits balisés, un sentier de découverte et un parcours sportif offrent un espace de détente et de loisirs dans un milieu naturel préservé.

Le chemin du Poutou

Le Chemin du «Poutou» nom donné par les randonneurs paulhacois à ce chemin de 22 kilomètres, qui de temps immémorial a relié Paulhac à Toulouse en passant par Bazus, Montberon, Saint-Loup-Cammas, Saint-Geniès Bellevue et Launaguet. Il était utilisé au moyen âge par les habitants de la région pour aller sur les marchés toulousains vendre les récoltes et cueillettes (cèpes, girolles). Ce chemin est inscrit au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée.

Renseignements

COMMUNE DE PAULHAC

Mairie de Paulhac - 1 Place des Tilleuls 31380 Paulhac

Tél : 05 61 84 25 30
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Galerie photo

Téléchargement